Skip to content

TRANOI 2017: l’œil ouvert sur les marques à suivre

Bienvenue au palais Brongniart, réalisé par l’architecte éponyme, haut lieu des activités boursières jusqu’en 1996. Depuis, ses colonnes et ses quelque 3000 mètres carrés voient défiler non plus le gratin de la bourse mais celui de l’événementiel, de la mode en particulier…
Toute la semaine, et jusqu’au 2 octobre, l’édifice se veut la vitrine internationale de 125 stylistes, designers et artisans parfumeurs.
Nos choix se sont portés sur les collections SS2018 Inuikii, désigner de boots, sneakers mais aussi de sandales et slippers créés avec inspiration, excentricité et fantaisie.
Le résultat oscille entre sportswear et chic. Il s’adresse aux femmes dans leur diversité,, à celles qui sont les deux à la fois. Inuikii, un conte de fée et de cuir écrit en Suisse, par Cinzia Maag, inspiré des hivers scandinaves…
Plus loin, notre objectif photo est attiré par le stand Desa Nine teen seventy two, une marque battant pavillon italo-turque. Desa1972, pour information, évoque l’année de naissance du créateur. TRANOI 2017 en présente les collections printemps-été 2018, hommes et femmes, versant maroquinerie et prêt-à-porter. Pastel mais aussi noir et blanc, le printemps 2018 s’annonce graphique, sobre mais joyeux. Du temple de la bourse au carrousel du Louvre en passant par VNH Gallery, rue vieille du Temple, Paris Women’s fait son show en zoomant sur les marques émergentes déjà très prisées des grandes enseignes telles que le Bon marché ou encore le site farfetch.com, et le Printemps Haussmann.
International fashion trade shows must go on!
LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: