Skip to content

Pétiller d’impatience jusqu’à la maison MOËT

C’est l’événement de la mi-juin..À mesure que le mercure grimpe, et que l’été approche, le soleil n’est pas le seul à briller…Nous aussi…Jugez plutôt: un moral au beau fixe rehaussé d’un hâle progressif, sans compter cette appétence accrue pour la fête. Une attitude, une élégance naturelle, un look soigné, bref, pour peu que vous aimiez les bulles autant que moi, à Paris comme à Reims, tous ces indicateurs passés au vert méritent bien une petite coupe…Si si j’insiste parce que bon nombre d’entre nous ont encore besoin d’une bonne raison pour faire péter le champagne!
Allez, sans plus attendre je vous donne la date, du 14 au 18 juin, et l’adresse qui mène au paradis sur terre pour tout amateur et passionné de champagne qui se respecte: la maison MOËT, au 58 rue Saint-Lazare, dans le 9e.
Un ancien hôtel particulier revisité en maison éphémère, qui propose semaine particulière, elle aussi.
Un site, trois ambiances differentes: que vous l’aimiez brut, rosé, glacé voire millésimé, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait …l’intensité…What did you expect? D’ivresse, il n’est point question, mais de modération et de dégustation. Un espace à vivre comme une expérience: côté cour, le millésimé vintage 2008 accompagné de burgers gourmets du Réfectoire, côté espace mini-Moet, des surprises au rendez-vous, enfin côté jardin, ambiance californienne et ce qui ne gâche rien bien au contraire l’ice impérial (mon préféré, soit dit en passant et surtout à toutes fins utiles si vous vouliez m’offrir un cadeau).
Durant cinq jours, cela ne vous aura donc pas échappé, la maison ouvre les portes du paradis à tous les happy fews qui se respectent, le tout arrosé de la playlist qui va bien. Comme fredonnerait Daft punk, “loose yourself to dance”…
LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: