Skip to content

Rien ne s’oppose à…la littérature

– Ce n’est pas dans le Ve arrondissement, où est proposée la troisième édition de Quartier du livre, du 17 au 24 mai, que l’on oserait prétendre le contraire…Cette année, ce festival dédié à la promotion de la littérature s’enorgueillit d’une marraine nommée Delphine de Vigan. Écrivain, réalisatrice et scénariste, elle est l’auteur de huit romans dont le 7e, Rien ne s’oppose à la nuit (JC Lattes), véritable succès en librairie, se voit récompensé par de multiples prix : Renaudot des lycéens, prix France télévisions, Grand Prix du roman des lectrices de Elle, prix du roman Fnac. Une marraine de renom, qui reprend le flambeau littéraire de Marc Lévy, parrain 2016.
Ce qui fait le charme et la notoriété au fil des éditions, de ce festival du livre, est la diversité de ses participants : libraires, éditeurs, galeries d’art, cafés, restaurants, conservatoire municipal du Ve, bibliothèques, institutions culturelles, commerçants et bien sûr, nous, les lecteurs assoifés de rencontres en toutes lettres. Parce qu’un livre, c’est toujours une rencontre. Avec un univers, des personnages, une histoire, son auteur. Parmi les manifestations en plein air que l’on peut citer, figure l’opéra La Flûte enchantée, de Mozart par l’atelier d’art lyrique d’Yann Toussaint aux arènes de Lutece dimanche 21 mai de 17 à 19h.
Place Maubert, un marché du livre ancien. Et entre autres manifestations inédites, sur les quais de Seine, à ne pas manquer : la première nuit des bouquinistes en musique, quais de la Tournelle et de Montebello samedi 20 mai jusqu’à 22h.
La culture, sous toutes ses coutures, à partager, à vivre et célébrer sans modération.

LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: