Skip to content

Autophoto, de 1900 à nos jours…


Si l’on vous dit “autophoto”, vous pensez instinctivement aux selfies, cet art de retourner l’arme du crime contre soi, comme si cela ne suffisait pas de mitrailler son propre univers à longueur de temps. Du café matinal à l’assiette du déjeuner, en passant par son propre bureau, son volant, son compteur kilométrique quand on n’a rien de mieux à faire dans les embouteillages…Eh bien non, en rafales ou pas, cette fois, pour une fois, autophoto ne signifie pas autoportrait…Mais bien, littéralement, “photo d’autos”.
Et non des moindres. A partir du 20 avril, la fondation Cartier met à l’honneur l’automobile et les relations qu’elle entretient avec la photographie.
Trente ans après l’exposition hommage à Ferrari, la fondation offre ses cimaises à quelque 500 tirages de 100 photographes. Le tout retrace l’histoire de l’automobile du XXe siècle à nos jours. De Juergen Teller à Oscar Fernando Gomez en passant par Seydou Keita, les artistes se sont laissés guider par les plus belles carrosseries. Un résultat dense, et des voitures dévalant des kilomètres de pellicule sans jamais verser dans le cliché.
LC

Jusqu’au 24 septembre à la Fondation Cartier, Autophoto de 1900 à nos jours.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: