Skip to content

Reporters Sans Frontières en croisade sur les routes de la liberté de la presse

bannergetImageEm.ashxNYC15334-teaser-story-big
-Ce 7 juillet 2016 doit faire date. Pas seulement parce que la France a les yeux rivés sur la demi-finale de l’Euro. L’autre événement majeur de ce jour est la sortie de l’album de Reporters Sans Frontières, en kiosques et sur sa boutique en ligne.

RSF a concocté le 52e volume de la collection « 100 Photos pour la liberté de la presse », un volume qui sillonne la route, hier célébrée par Jack Kerouac. Aujourd’hui comme depuis la première heure, explorée par les forces vives de RSF.

Depuis 80 ans et les premiers congés payés, l’été annonce les départs sur les routes françaises. A cette occasion, RSF publie (une fois n’est pas coutume), un album léger et dépaysant, en guise d’écho aux vacances.
Ce 52e opus de la collection « 100 Photos pour la liberté de la presse » invite le lecteur sur la route, à travers le prisme de différents regards, ouverts et affûtés, de la photographie contemporaine.

Pout livrer cet éclairage sur papier, rien moins que cinq signatures de renom : Martin Parr, Harry Gruyaert, Dennis Stock, Inge Morath et Larry Towell. Tous, photographes de l’agence Magnum, offrant leurs photos pour cet album thématique dédié à la route des vacances, des highways américaines aux côtés des hippies, aux les cols et les pistes du Tour de France, dans le sillage des Hells Angels et des clubs de bikers, sans oublier la rencontre de Marilyn Monroe et de l’équipe des Misfits, en tournage dans le désert d’Arizona.

Le lecteur puisera aussi dans cet album des contenus engagés témoignant du combat, au quotidien, de Reporters Sans Frontières pour la liberté de l’information. Notamment un article consacré à la journaliste mexicaine Carmen Aristegui, dont chacun sait le combat sans concession de la corruption qui gangrène son pays. Un reportage explorera les routes du journalisme, des tunnels syriens jusqu’aux chemins irradiés de Fukushima.
Autant de sujets forts relatés et capturés par l’objectif des grands noms de l’agence Magnum, à découvrir sans attendre. S’offrir l’album, au prix de 9,90 euros, c’est soutenir la liberté de la presse. Les fonds collectés par RSF
financent son action à hauteur de plus de 30%. Un moyen de soutenir Reporters Sans frontières (RSF), organisation non gouvernementale internationale reconnue d’utilité publique en France, dans son combat pour la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes depuis 30 ans.
LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: