Skip to content

Cigarettes : c’est officiel, une seule nuance de couleur!

14396-paquets-de-cigarettes-neutres
– C’est officiel, fumer tue. Massivement : 78 000 personnes par an, en France.
– C’est officiel, et publié au J.O. de ce 22 mars 2016. Le décret n° 2016-334 du 21 mars 2016 relatif au paquet neutre des cigarettes et de certains produits du tabac entrera en vigueur le 20 mai prochain.

Dès lors, les industriels ne devront plus produire que des paquets neutres à destination du marché français, qu’il s’agisse des paquets de cigarettes classiques, des cartouches ou du tabac à rouler.
Mais les buralistes pourront écouler leurs stocks “dans un délai de six mois suivant la date d’entrée en vigueur du présent décret”. Soit à compter du 20 novembre, ils ne devront plus livrer que des paquets neutres aux débitants de tabac. En ligne de mire, au 1er janvier 2017, le paquet à slogan et logo sera défintivement parti en fumée…
Une mesure qui ne séduit pas les buralistes mais dont le ministère de la santé espère une baisse de la mortalité préméturée dûe au tabagisme. Et dans le même temps, une baisse des dépenses publiques de santé.

– C’est officiel, selon une étude de l’économiste Pierre Kopp,”le tabac coûte chaque année 120 milliards d’euros à la société française (NDLR : l’alcool a un coût de 120 milliards d’euros également, les drogues illicites 8,7 milliards d’euros). Ces montants prennent en compte le coût des vies perdues, des pertes de production ou de la qualité de vie, ainsi que le montant des dépenses publiques de soins, de prévention et de répression… A l’inverse, ces chiffres prennent aussi en compte les recettes des taxes et les économies que représentent les retraites non versées.”
Car, contrairement aux idées reçues, selon le comité national contre le tabagisme, “le tabac ne rapporte pas, mais induit un coût extrêmement élevé à la collectivité.

Même en prenant en compte les taxes (10,5 milliards d’euros), qui en tant que telles ne créent aucune richesse mais sont de simples prélèvements, ainsi que les retraites non versées du fait de la mort prématurée des personnes (environ 0,85 milliard), le coût net du tabagisme en 2010 représentait en France plus de 120 milliards d’euros, [1]. En somme, le tabac coûte l’équivalent d’un impôt indirect annuel de 1 846 euros à chaque concitoyen.

Les finances publiques sont très affectées par le tabac avec un déficit net attribuable à celui-ci de près de 15 milliards d’euros annuels.”

-C’est officiel, la France devient ainsi le deuxième pays après l’Australie en 2012, à adopter le paquet neutre. Depuis 2008, de par le monde, la question de la neutralité est tout sauf neutre. Et les études se multiplient, selon le Washigton Post, sur l’impact de la neutralité, d’une part, il apparait que celle-ci rend le paquet moins attractif, puisque qu’il perd son identité et le fumeur ne s’y retrouve plus, en terme d’image.
En Australie, l’expérience est concluante. Croisons les doigts pour que les fumeurs français aussi, trouvent moins de style au paquet neutre, et diminuent leur consommation, faute d’avoir su décrocher pour de vraies raisons sanitaires. Que Dieu soit un fumeur de Gitanes (ou pas) dixit Gainsbourg, la sagesse est de ne pas l’imiter… Vos poumons, vos dents, et vos amis non fumeurs vous diront un grand merci!
LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *