Skip to content

Kate au pays de Shakespeare

“Kiss me Kate”, ordonne l’affiche, un brin autoritaire. Mais à qui s’adresse cette demande fougueuse? Pas à cette Kate-là. Pas plus qu’à l’autre. Mais on brûle. Les planches, en particulier. Car l’auteur de la pièce qui a inspiré la comédie musicale “Kiss me Kate” est le compatriote des deux Kate, le plus illustre de la dramaturgie britannique : Sir William Shakespeare. A l’origine, donc, La Mégère apprivoisée. Quelques retouches sonores et musicales plus tard, entre les partitions du compositeur et parolier américain Cole Porter, la pièce deviendrait une comédie musicale, Kiss me Kate, créée à Broadway en 1948 et couronnée d’un Tony Award l’année suivante. Un cocktail savamment secoué, fait de chassés-croisés amoureux et de péripéthies sur fond de dettes de jeu et de course-poursuite avec des gangsters. Sous la direction musicale de David Charles Abell, la mise en scène signée Lee Blakeley est à découvrir au théâtre du Châtelet du 3 au 12 février.
kiss_1600
Shakespeare reste le maître du jeu, auteur du “Conte d’hiver”, au coeur de l’hiver, le temps d’une tragicomédie en cinq actes. Ou l’art de sonder l’âme humaine à travers le cruel dilemme entre passion et jalousie destructrice. Celle du roi Léonte qui soupçonne sa femme, Hermione, d’infidélité…Un thème aussi universel qu’intemporel dont les civilisations ne se lassent pas. C’est pourquoi le texte Shakespearien est mis en scène au théâtre Les Gémeaux (Sceaux) jusqu’au 31 janvier. 250px-FirstFolioWintersTale
Autre tragédie royale, celle du Roi “Richard III”, sur la scène du théâtre de l’Odéon jusqu’au 13 février. La scénograhie est signée Thomas Jolly, les comédiens, tous, issus de sa compagnie La Piccola Familia.richard-iii-william-shakespeare,M291193 Autres temps, autres moeurs: en 2016, la main du monarque est armée d’un glaive numérique pour tuer son neveu, le prince Edouard. Dans cette famille royale que n’aurait pas pu renier le réalisateur de Star Wars, on peut s’attendre à tout, et même à l’irruption sur scène de Maitre Yoda depuis l’au-delà.


LC

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: