Skip to content

Rencontre avec la créatrice de Karma Koma

 Globe-trotteuse à l’inspiration revigorée saison après saison, Laurence Appietto-Raffaelli nous livre à l’approche de l’été 2015, sa collection stylée, décontractée chic. Inauguration ce soir de sa boutique parisienne, au coeur du Marais. Interview:

-Quel élément a été à la source de votre lancement en tant que styliste créatrice de la marque Karma Koma?

Non, absolument aucun.

-L’étudiante qui voulait devenir expert comptable n’a aucun regret?

En revanche je ne regrette pas d’avoir étudié la comptabilité car cela me sert au quotidien dans la gestion de Karma Koma.  

-En quelle année avez-vous réalisé votre première collection ?

C’est en 2004 que je me lance pour la première fois dans la création avec quelques modèles de robes fluides et sensuelles qui ont posé les bases de l’ADN de Karma Koma. Toutefois, c’est en 2006 que j’ai lancé ma première véritable collection en qualité d’autodidacte. 

-Porto-Vecchio, l’été, n’est-elle pas la meilleure vitrine, au démarrage de l’activité, pour une clientèle misant sur le chic et la décontraction? 

Clairement, Porto-Vecchio était une vitrine idéale pour le lancement de Karma Koma, car l’esprit qui se dégage de la ville en été correspond aux codes qui ont fait Karma Koma, une ambiance qui invite à la détente et au farniente tout en restant chic et distinguée. Toutefois, c’est au lancement de la boutique de Bonifacio que la marque a pris un réel essor.

-Entre Bali et la Corse, comment partagez-vous votre temps?

Généralement nous coupons l’année en deux. Nous suivons plus ou moins le calendrier des vacances afin de ne pas trop perturber le rythme scolaire de nos deux enfants. En ce qui concerne Karma Koma, je réalise les collections d’été en hiver lorsque je suis à Bali et depuis peu (car nous nous sommes lancés dans l’hiver depuis maintenant deux saisons) je crée les collections d’hiver l’été en Corse. 

-Partez-vous en tribu?

Ouiiii et quelle tribu !! Nous partons tous les quatre: Mon mari et partenaire (à la vie comme au travail) François et mes deux enfants Nino (9ans) et Leia (4ans). Et croyez-moi, c’est une sacrée expédition. Nous rejoint ensuite, une partie de l’équipe Karma Koma : Camille qui s’occupe du suivi des collections et de la production, David notre photographe, Theva notre modéliste, Julia qui s’occupe de la communication et enfin Caroline une des créatrices de Bijoux avec qui nous collaborons et qui est avant tout une très bonne amie!

-Combien de personnes travaillent à vos côtés à travers vos différentes boutiques et votre site de vente en ligne?

Globalement, Karma Koma emploie une dizaine de personnes au bureau, et entre trois et trente personnes dans les boutiques, selon la saison.

-Où sont réalisées vos collections de prêt-à-porter?

Pour le moment les collections d’été sont désignées en hiver à Bali et les collections d’hiver en Corse. Nous essayons petit à petit de rattraper le rythme imposé par la presse qui prépare ses papiers avec un an d’avance.

-Ce printemps est celui de l’inauguration de votre première boutique parisienne, une volonté de séduire une clientèle internationale?

Pas nécessairement, une volonté surtout de satisfaire nos clientes Parisiennes qui n’ont pas toute la chance de venir en vacances en Corse d’année en année. C’est également une volonté de faire connaître notre marque à une nouvelle clientèle. Paris est la capitale de la mode, on ne pouvait pas ouvrir ailleurs en Europe avant Paris.

-Quelques mots de présentation de la collection de bijoux?

Cette année, nous avons décidé de lancer deux collaborations avec des petites créatrices de bijoux. A l’image de Karma Koma, l’une est Balinaise et l’autre Corse. Elles ont chacune un univers qui leur correspond tout en restant proche de ce qui fait notre ADN. Entre esprit poétique et bohème et influence rock’n roll.

-Créatrice dynamique, avez-vous d’autres projets en tête?

Bien évidemment ! Nous avons pour projet de distribuer notre marque dans des endroits qui nous ressemblent, idéalement à l’étranger ! Dans cette optique, nous participerons au salon Who’s Next en septembre. Et puis sans cesse, l’envie d’ouvrir de nouvelles boutiques dans des endroits de rêve, pour toujours mêler l’utile à l’agréable !

-Vos adresses pour l’été 2015?

Notre boutique Parisienne bien évidemment, celle du Lavandou que nous venons de lancer en franchise et dont on ne parle pas assez et puis quelques endroits qui font notre quotidien, les Trois Deux, notre cantine sur la plage de Santa Giulia, Carpe Diem Leaving à Bastia pour chiner des pièces de déco, l’Idéal Bar sur la place du marché à Bastia pour déguster un verre de vin entre amis et enfin l’hôtel Les Mouettes et sa vue sur les Sanguinaires, à Ajaccio, pour un week-end loin des enfants et de l’agitation du travail …

Propos recueillis par LC

visuel_1
De gauche à droite la créatrice, et une partie de son équipe.
Karma Koma
 61,rue de laVerrerie
 75004 Paris

DOG-TOP FANNY-LONG-DRESS MAKASI-SKIRT MARCEL-LONG-DRESS PAVI-LONG-DRESSEVE-COMBI-SHORTwww.karmakoma.fr

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: